Du cinéma au service de la lutte à Imider.

Du cinéma au  service de la lutte à Imider.
Ecole Albban

Hier sur le mont Albban, on a organisé un atelier technique sur le sujet du travail cinématographique, après avoir discuter le sujet, on a constitué un comité cinématographique du mouvement protestataire qui se compose d’un comité technique, un comité d’écriture et en fin d’un comité de production cinématographique.

Ce comité cinématographique (femmes et hommes) va bientôt travailler sur le programme de la deuxième édition du festival cinématographique d’Imider pour l’environnement.

Ce coté artistique et culturel de la contestation d’Imider reflète l’autre face de la résistance pacifique du mouvement protestataire.

Oui, du cinéma aux enfant

Parallèlement a l’atelier cité dans la publication précédente, un autre atelier a lieu en faveur des enfants, un groupe de filles on participé hier à une formation sur le sujet de la production cinématographique, les techniques de la photographie et les étapes de réalisation d’un film, tout cela après avoir regarder un court métrage.

Les filles ont réalisé un cas pratique juste ici sur le mont Albban, elles ont été très intelligentes et motivées durant toute la séance !

De la nécessité de soutenir les luttes du Rif et d’Imider !

De la nécessité de soutenir les luttes du Rif et d’Imider !
“…Entre Imider et le Rif, les maux sont les mêmes : Mépris et indifférence. Mépris des autorités et indifférence des autres Amazighs. Le silence de ces derniers est pesant. Assourdissant. Complice. La monarchie fait tout pour isoler les Rifains, pour les taxer de séparatistes, de trafiquants de drogue et d’agents de l’étranger. Certains milieux “amazighs”, “voix de leurs maîtres” et proches de partis politiques arabo-islamistes ou prétendument “berbéristes” se sont également exprimés contre le Rif, faisant la promotion sur les réseaux sociaux des mêmes arguments utilisés par la monarchie et ses services pour discréditer la lutte des Rifains. Leur but est d’empêcher d’autres Amazighs de défendre le Rif, de se solidariser avec les manifestants, de les soutenir, comme ils avaient auparavant empêché d’autres de soutenir la lutte d’Imider en diabolisant les villageois.
Pire encore, des intellectuels, des auteurs, des chanteurs et des centaines d’associations de Tamazgha occidentale observent aussi, lâchement, le silence sur ce qui se passe dans le Rif comme ils avaient fermé les yeux sur l’affaire d’Imider…”

lire la suite: http://tamazgha.fr/De-la-necessite-de-soutenir-les.html

أكثر من مجرّد صورة

أكثر من مجرّد صورة

إنها توثق لحلقية اليوم من تسيير المعتقل السابق لحركة على درب 966 مصطفى أشطوبان الذي قضى أربع سنوات من السجن ظلما، و هو يعطي الكلمة للطفل .الكبير “بدر” الذي أسكت الملايين بتصريحاته عبر شريط فيديو حصد ما يفوق 89 الف مشاهدة على اليوتوب و كان يبلغ من العمر 12 عاما فقط

Manifestation 12 Fevrier

Manifestation 12 Fevrier

Imider – Maroc – 12 Fev 2017:

Les contestataires d’Imider poursuivent leurs protestations pacifiques en sortant aujourd’hui dans une manifestation au long de la route N10 à Imider.
Les militant-e-s du MSV96 résistent devant le silence éternel des responsables, le sit-in ouvert arrive a son 2023 ème jours.
Un Agraw a lieu également après la marche, les intervenants expriment et confirment par là leur attachement à la lutte pacifique.

#imider_terre_de_tolérance_refuse_la_violence

#imider_vaincra #300kmsouth
#occupyimider #toxicManagem

مظاهرة 12 فبراير

مظاهرة 12 فبراير

إميضر- المغرب – 12 فبراير 2017

أكد مناضلوا و مناضلات حركة إميضر الإحتجاجية على تشبّتهم بالاحتجاج السّلمي اليوم بعد تنظيم مسيرة احتجاجية على طول الطريق الوطنية رقم 10 بإميضر و ذلك بالموازاة مع الإعتصام المفتوح فوق جبل ألبّان

المظاهرة تلتها حلقية عامة “أكراو” قرب إعدادية إميضر و المداخلات عبّرت عن عزم المحتجّين في المضي قدما و الصّمود في وجه التّماطل و التّجاهل لملفّ إميضر الحقوقي، مقاومة أبدية أمام صمت أبدي جعل من احتجاج إميضر أطول اعتصام في تاريخ المغرب بعد أن سجّل المناضلون اليوم 2023 من الاحتجاج المتواصل في ذاكرة إميضر الحية طبعا