Printemps Imider, la voie de la résistance !

Les villageois d’Imider continuent toujours dans leur lutte pacifique pour la sixième année consécutive au sit-in ouvert sur le mont Albban et au travers des manifestations et les rassemblements en parallèle, en défendant leurs droits socio-économiques et environnementaux compte tenu de l’intransigeance de la société métallurgique d’Imider, filiale du groupe Managem, ainsi qu’au silence des responsables de l’Etat qui protègent les intérêts de cette société qui exploite la plus grande mine  d’Argent en Afrique du Nord.

Printemps Imider pour la résistance

Les actions du Mouvement sur la voie de 96, encadrant de la lutte des résidents d’Imider, ne sont pas limités uniquement aux manifestations, aux rassemblements et au sit-in ouvert près du réservoir d’eau à travers laquelle la mine draine l’eau des villageois avant son prévention en 2011, mais il a pu développer de nouvelles formes de résistance plus qu’avant devant de cette actuelle ornière, cette crise sociale et environnementale.

« Le sport, l’art et le divertissement; l’autre face de la résistance pacifique », est le slogan qui a  été levé par le mouvement au cours de la première session des activités de printemps organisées en Avril de l’année dernière au sit-in d’Imider, et aussi dans la deuxième session qui durait au long de la semaine dernière (du 2 au 9 Avril).

Le printemps Imider, la voie des militants et des militantes du mouvement sur la voie de 96  victimes de l’appauvrissement, de l’exploitation, de la négligence et de la détention après être sorti pour protester pendant les 68 mois de persévérance, pour guérir les blessures des manifestants et de renforcer leur esprit de résistance et de semer l’espoir en la victoire et arracher le droit .

Les activités printanières ne sont pas destinées seulement aux manifestants d’Imider, en effet, le mouvement a ouvert les portes de campement protestataire à tout le monde pour participer à cet événement, beaucoup de gens ont assisté et participé à des activités sportives, artistiques, du divertissement et aux débats, qui ont crées une ambiance sur le mont Albban, en plus a des ateliers de peinture, d’art en plastique et du cinéma pour les enfants, un atelier de formation sur le théâtre, des compétitions sportives, éducatives et de divertissement aussi,  les gens ont exprimé librement sur la scène  de béton installée au haut de la montagne, des belles chansons également réalisées par des groupes musicales, de la créativité poétiques et de l’imagination des hommes, des femmes et des jeunes adultes par leur pièces de théâtre et poèmes divers.

Une conférence sur les ressources naturelles

Toujours dans le cadre du printemps Imider, le MSV96 a encadré une conférence pour thème: « L’actuelle situation et les perspectives des luttes pour les ressources naturelles» Duquel les participants de différentes régions du Maroc  ont démontré les expériences de leurs communautés dans la lutte pour le droit d’accès à l’eau, sur la terre et pour un environnement sain par rapport aux exploitations et au pillage des ressources naturelles par des grandes corporations soutenus par l’Etat.

Diverses régions ont participé, Imider, Waklim, Iknioun, Tafilalt, Safi, Ouled Dlim et Ouled Sbita, les représentants du Rif, Ben Smim et Dades n’ont pas pu assister à la conférence … les expériences qui ont été présentés au cours de cette activité étaient riches et variées, pourtant, l’idée ou le sujet reste une seule et unique cause, elles résument les souffrances des populations de ces différentes zones.

Festival Imider du film pour la justice environnementale

C’est la deuxième édition en parallèle avec le « printemps Imider», après l’édition première qui a été organisée parallèlement à la Conférence des Parties pour le climat   l’année dernière à la ville rouge, le festival est spécifiquement pour la justice environnementale, et le ciné-club de l’association culturelle AGORA a participé au réussite de cette présente édition.

Le 02 Avril 2017 sur le mont Albban, le festival du film a été lancé sur un tapis rouge de rochers et de terre, et non sur des longues tapis rouges qui tapissaient celui du Marrakech, les manifestants, leurs visiteurs et les partenaires du mouvement ont tous inauguré le festival,  des projections de films ont lieu matins et nuits y compris leurs discussions tout au long de la semaine, Films d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie abordant des questions environnementales et documentent les luttes de diverses communautés pour l’eau et la terre … pour l’environnement.

Ce qui distingue l’édition de cette année est aussi la présence de la réalisatrice marocaine, « Soraya El kahlaoui » qui a présenté son nouveau documentaire «Landless Moroccans » au contestataires d’Imider, un film qui aborde de près la question des terres de « Gich Oudaya » exproprié et volé de la tribu Ouled Dlim sur capitale Rabat, ces gens là sont encore en protestation contre cette politique méprisable.

La caravane de solidarité.

Beaucoup de gens ont répondu à l’appel du mouvement MSV96 et viennent soutenir les manifestants sur Albban Lors de cet événement, au dernier jour, on a accueilli une caravane de solidarité encadrée par le mouvement culturel Amazigh-site Errachidia, à laquelle assistaient des dizaines d’étudiants, ce après avoir été entravée dans son chemin vers le campement d’Imider, par les autorités locales, les participants ont signé sur une banderole  en exprimant leur solidarité avec les manifestants, certains d’entre eux ont  présenté une pièce théâtrale qui a remporté l’admiration de tout le public, une pièce qui aborde la question des terres tribales Amazighs face à l’expropriation par l’Etat qui fait appelle aux étrangers pour construire leurs projets au détriment des intérêts des populations ayants droits et des propriétaires fonciers.

Le printemps est parti, l’espoir restait !

Six jours plus tard foule d’activités diverses, le temps est venu pour la clôture du « printemps Imider» et du « festival Imider du Film…» dans leurs deuxième éditions, avant de clôturer, le mouvement a honoré: Le Ciné-club Agora, les détenus du mouvement sur la voie de  96, les détenus du mouvement culturel amazigh Oussay et Ouadouch, les femmes d’Imider résistantes, le média alternatif au nom de « Afrziz d  Ulili (un jeune garçon qui assure la couverture média des luttes sociales)» en octroyant des souvenirs d’Imider.

des prix ont été également distribué aux gagnants dans les différentes compétitions sportives, culturelles et de loisirs, après, le rideau s’est descendu officiellement pour la deuxième édition de ces beaux événements et forts aussi, qui est censée constituer une double force en faveur de l’esprit de la résistance pacifique des contestataires d’Imider et irriguer les racines  des espoirs plantés dans leurs cœurs ça fait très longtemps.

ALBBAN – IMIDER 12 AVR 2017

Voir plus de photos par ici:

ربيع إميضر للمقاومةلم تكتف حركة على درب 96 المؤطّرة لاحتجاجات أهالي إميضر بالمسيرات الاحتجاجية و الاعتصام المفتوح قرب خ…

Posted by ‎Amussu :Xf ubrid n 96 – Imider – حركة على درب 96 إميضر‎ on Wednesday, April 12, 2017

"الرّياضة، الفنّ و التّرفيه؛ الوجه الآخر للمقاومة السّلمية"، هو الشّعار الذي رفعته الحركة خلال الدّورة الأولى من الأنشطة…

Posted by ‎Amussu :Xf ubrid n 96 – Imider – حركة على درب 96 إميضر‎ on Wednesday, April 12, 2017

"الرّياضة، الفنّ و التّرفيه؛ الوجه الآخر للمقاومة السّلمية"، هو الشّعار الذي رفعته الحركة خلال الدّورة الأولى من الأنشطة…

Posted by ‎Amussu :Xf ubrid n 96 – Imider – حركة على درب 96 إميضر‎ on Wednesday, April 12, 2017

قافلة التّضامنكثير من الأشخاص لبّوا نداء حركة إميضر الاحتجاجية و حضروا لمساندة المعتصمين في ألبّان خلال هذا الحدث، و في…

Posted by ‎Amussu :Xf ubrid n 96 – Imider – حركة على درب 96 إميضر‎ on Wednesday, April 12, 2017

ندوة فكرية حول الموارد الطبيعية في إطار أنشطتها الرّبيعية أيضا، قامت حركة إميضر بتأطير ندوة فكرية حول موضوع. "واقع و آف…

Posted by ‎Amussu :Xf ubrid n 96 – Imider – حركة على درب 96 إميضر‎ on Wednesday, April 12, 2017

أضف تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *